Patinoire

La patinoire doit trouver sa place

Cédric Jotterand 18.05.2017 15:05
La patinoire a parfaitement fonctionné, dans un autre registre, lors des Championnats suisses juniors d’escrime à la fin du mois dernier.

Signée en 1999 après plus de 7 ans de négociations entre les riverains et la Municipalité de l’époque, la «convention de la patinoire» est souvent brandie comme une empêcheuse de patiner en rond, sans que ceux qui en parlent n’en saisissent vraiment les contours.  

Il suffit pourtant de parcourir les 4 pages et quelques articles dressés à l’époque pour voir qu’il y a certes des restrictions très claires – parfois même quelques interdictions –, mais qu’il est tout de même possible de l’exploiter. 

A lire également: "Ce sera la grande fête de l'escrime"

C’est d’ailleurs ce que vient de faire le Club d’escrime de Morges, qui a mis sur pied avec succès les Championnats suisses d’escrime pour les juniors et les espoirs. «L’expérience est très positive», résume Jean-François Pasche, président du comité d’organisation. «Il y a de la place, que ce soit pour le public ou les athlètes, la visibilité est très bonne depuis les tribunes et le cadre est inhabituel. Je n’ai pas vu de différence avec une salle de gymnastique, sauf l’avantage de proposer une surface plus grande pour l’activité sportive. En revanche, il faut choisir sa saison, car la température a subitement baissé pendant le week-end et nous avons eu un peu froid.»

Mais, bonne surprise, le club a utilisé le restaurant désaffecté pour installer la logistique et le bar du sous-sol a servi de buvette, à satisfaction. 

Voisins contents

Et qu’en pensent les voisins, notamment les signataires de la convention? «C’est l’occasion de redire pour la 1000e fois que nous n’avons rien contre la patinoire et encore moins contre les sportifs», assurent en coeur Philippe Emaresi et Emmanuel Conod, qui se félicitent de la réussite de l’escrime. «Nous entendons depuis des années que nous mettons des barrières à tout ce qui pourrait s’organiser aux Eaux Minérales, mais les gens ignorent que ce qui est en lien avec le hockey sur glace – par exemple – est autorisé. À l’époque des débuts, le lieu a été utilisé pour des concerts et des discos. C’est cela que nous ne voulons pas entendre sous nos fenêtres, car cette patinoire est une vraie caisse de résonance.»

En résumé, seuls les haut-parleurs existants peuvent diffuser du son, à l’exception de deux jours par an où une sonorisation externe est possible, ce qui n’est finalement que très rarement le cas. Ainsi, un concert de Johnny Hallyday pourrait même être organisé, mais que deux fois dans l’année. «Certains riverains s’étonnent que ce soit si tranquille, mais ils ignorent que cela fait bientôt 25 ans que nous veillons au grain», expliquent les deux représentants, qui ne voient – a priori – pas d’incompatibilité entre la tenue du curling aux Jeux olympiques de la Jeunesse en 2020 et le contenu de la convention. 

Du côté de la ville, le municipal responsable Philippe Deriaz confirme «qu’une réflexion globale sur l’avenir de la patinoire – la seule entre Lausanne et Genève – est en cours. Je souhaite notamment un plus large accès pour le public, mais il y a une telle demande que satisfaire tout le monde est un véritable casse-tête.» 

L’actu en images

Journal de Morges
Soirée de l'Envol 2018, Tolochenaz
Le 11 février 2018, le choeur mixte l'Envol présentait sa ...
Journal de Morges
Silent Party, Morges 2018
Le 2 février 2018, la Ville de Morges organisait une Silent Party ...
Journal de Morges
Mélodie de Brichy/La Paysanne 2018, Gollion
Le 4 février 2018, La Mélodie de Brichy/La Paysanne présentait son ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
En travaux depuis quatre ans, L’Ensemble hospitalier de ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Région
À l’ère de la mondialisation et de l’ouverture des ...
St-Prex
La Fête internationale organisée par la section de ...
Web

le reste de l'actualité web

Morges
Tamara Silva connaît un début d’année 2018 mitigé. Pas ...
St-Prex
Les Saint-Preyards sont quasiment assurés de terminer la ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Après une cuvée 2017 particulièrement riche, les actifs ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Sévery
Petite entité du mariage qui se prépare au Pied du Jura, ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Rarement citée ou reconnue, mais toujours sur le ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Tête à tête
Il y a dix ans, Michèle Villard était à l’origine du ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Près de trois ans après avoir mis un terme à sa ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

St-Prex
Mercredi soir, la Municipalité saint-preyarde a déposé ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
La subvention communale au Livre sur les quais ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
En place depuis l’an 2000, Yvan Schwab est la figure ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Dans la digne lignée des cinq «experts» de 2017, trois ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
A une large majorité, les membres de l’organe libérant ...
Edition N° 07
ven 23.02.2018
Edition de la semaine