Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Ephémérides

Observons le ciel de janvier 2019.
Les temps sont donnés en heure locale pour Morges.

Le Soleil en janvier:

Le Soleil, «notre étoile», dans la constellation du zodiaque du Sagittaire, puis dès le 21 dans celle du Capricorne, se lève le mardi 1er janvier  à 8 h 18 et se couche à 16 h 57.
Le vendredi 4, son lever est à 8 h 18 et son coucher à 16 h 59.
Le vendredi 11, son lever est à 8 h 16 et son coucher à 17 h 08.
Le vendredi 18, son lever est à 8 h 12 et son coucher à 17 h 17.
et le 25, dernier vendredi du mois, le Soleil se lève à 8 h 06 et se couche à 17 h 27.
Du 1er au 31 janvier 2019, les jours augmentent de 58 minutes!

La Lune en janvier.

Le dimanche 6: Nouvelle Lune à 2 h 28.
Le lundi 14: Premier Quartier à 7 h 46.
Le lundi 21: Pleine Lune à 6 h 16.
Le dimanche 27: Dernier Quartier de Lune à 22 h 10.

Les planètes du système solaire en janvier.

Mercure, la planète la plus proche du Soleil dans la constellation d’Ophiucus, puis dès le 2 dans celle du Sagittaire et enfin dès le 24 dans la constellation du Capricorne, se lève à l’est une heure avant l’apparition de l’astre solaire les premiers jours du mois, puis elle devient inobservable.

Vénus, «l’étoile du Berger», dans la constellation de la Balance, puis dès le 10 dans celle du Scorpion et enfin dès le 15 dans la constellation d’Ophiucus, se lève à l’aube environ trois  heures avant le Soleil. Elle brillera durant tout le mois en direction du sud-est.

Mars, «la planète rouge» dans la constellation des Poissons, est observable dès le crépuscule en direction du sud. Son éclat orangé est encore visible. Elle brille au sud-ouest vers 20 heures et reste bien visible dans la première partie de la nuit.

Jupiter, la géante gazeuse dans la constellation d’Ophiucus, se lève de plus en plus tôt. Au cours du mois, elle devient bien visible et brille sur l’horizon du sud-est.

Saturne, la belle planète aux anneaux dans la constellation du Sagittaire, apparaît timidement en fin de mois quelques instants avant le lever du Soleil. A rechercher en direction du sud-est.

Événements remarquables en janvier 2019.
Le mardi 1er janvier 2019 dès 19h30, c'est la séance publique d'observation astronomique organisée par le Groupe d'astronomes amateurs de la Côte (ASTRAC) à l’Observatoire de Marcelin, Gymnase de Morges. Si le ciel est dégagé, on pourra, avec les instruments et le télescope adapté aux personnes à mobilité réduite, observer la planète Mars et les belles constellations d’hiver en particulier celle d’Orion. Entrée libre.
Le jeudi 3 janvier, après avoir dépassé la planète Vénus, la Lune se rapproche de la planète Jupiter. Au petit matin, la lumière cendrée de la Lune apparaît au-dessus de la planète Jupiter.
Le mercredi 9, la Lune est à l’apogée (distance maximale à la Terre) à 406 117 km.
Le samedi 12, au coucher du Soleil, suivez le rapprochement entre le premier croissant de Lune et la lumière rouge de la planète Mars. La Lune passe au sud de Mars vers 18 h 30 dans la constellation des Poissons.
Le jeudi 17 vers 19 heures 30, admirez le beau rapprochement entre la Lune gibbeuse montante et Aldébaran, étoile principale de la constellation du Taureau. Un peu plus à l’ouest, avec des jumelles, observez l’amas d’étoiles des Hyades.
Le dimanche 20, la Lune, l’étoile Aldébaran et l’amas d’étoiles des Pléiades forment un joli triangle isocèle.
Le lundi 21 en fin de nuit à l’ouest, la Pleine Lune se pare d’ombre. Entre 3 h 37 du matin et l’apparition du jour aux environs de 7 heures, aura lieu une éclipse Totale de Lune. A 6 h12 sur le Jura, la Lune sera plongée entièrement dans l’ombre de la Terre, notre satellite prendra une belle teinte rouge plus au moins sombre due aux rayons solaires déviés par l’atmosphère terrestre. Alors, pour les lèves-tôt et par ciel dégagé, un beau spectacle à observer en ce début d’année, à l’œil nu ou avec des jumelles.  
Ce même jour, elle est au périgée (distance minimale à la Terre) à 357 342 km.
Le mardi 22 en fin de nuit, un magnifique rapprochement se produit dans la constellation du Serpentaire. La planète Vénus passe au nord de la planète Jupiter. Les deux planètes s’accompagnent dans le ciel jusqu’au lever du Soleil.
Le dimanche 27, bien avant le lever du Soleil, admirez le beau rapprochement entre la Lune gibbeuse descendante et Spica, l’étoile principale de la constellation de la Vierge. Plus bas sur l’horizon sud-est, on peut déjà observer les planètes Vénus et Jupiter.
Le jeudi 31 janvier au matin, les planètes Vénus et Jupiter sont encore visibles au-dessus de l’horizon sud-est. Entre les deux planètes, un croissant de Lune vient s’intercaler. Les trois astres progressent ensemble jusqu’au lever du jour.

 

De nouveau une éclipse de Lune?
Le 27 juillet 2018 au soir entre 21h30 et 23 heures, nous avons pu, dans de bonnes conditions observer une belle éclipse totale de Lune.
Voilà à nouveau, mais au matin du 21 janvier 2019, entre 3 h 37 et l’apparition du jour aux environs de 7 heures, aura lieu une éclipse totale de Lune. A 6 h12 sur le Jura, la Lune sera plongée entièrement dans l’ombre de la Terre, notre satellite prendra une belle teinte rouge plus au moins sombre due aux rayons solaires déviés par l’atmosphère terrestre.
Une éclipse totale de Lune a lieu lorsque que la Terre se trouve entre le Soleil et la Lune et que les trois astres sont parfaitement alignés. La Lune est alors privée de la lumière du Soleil par la Terre qui fait écran. Cela n’arrive pas systématiquement à chaque Pleine Lune car, à cause de son orbite inclinée, notre satellite passe le plus souvent légèrement au-dessus ou au-dessous de l’ombre projetée par la Terre. Lors de la phase de totalité, la Lune se pare d’une belle teinte rouge. Cette couleur est due à l’atmosphère terrestre, qui dévie les rayons du Soleil de grande longueur d’onde (rouge) vers l’intérieur du cône d’ombre terrestre. Dès l’antiquité, les éclipses de Lune ont permis de démontrer que la Terre était ronde, grâce à l’ombre arrondie qu’elle projette sur notre satellite.
Alors, pour les lèves-tôt et par ciel dégagé, un beau spectacle à observer en ce début d’année, à l’œil nu ou avec des jumelles.  

 

Pour l'ASTRAC Morges, Michel Zambelli
Sources: les applications Cœlix, Redshift et le guide du Ciel de G. Cannat.
www.astrac.ch

 

Edition N° 02
ven 18.01.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Vufflens-le-Château
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. Troisième ...