Morges

Des visages derrière l’aide sociale

Raphaël Cand 11.10.2017 16:10

Donner un visage à l’aide sociale, tel est l’objectif de Ghislaine Heger. Pour ce faire, l’artiste, munie de son appareil photo et d’un enregistreur, a toqué à la porte d’une vingtaine de personnes qui ont eu recours au Revenu d’insertion au moins une fois dans leur vie. Le fruit de ces rencontres, des portraits et des récits, est dévoilé au travers d’une exposition photographique, mais également d’un livre intitulé «Itinéraires entrecoupés». «Je souhaite montrer l’humain qui se cache derrière les statistiques. Et ainsi briser les préjugés», explique la photographe.

«Fainéants», «profiteurs», «étrangers»... nombreuses sont les idées préconçues au sujet des bénéficiaires de prestations sociales, estime l’artiste. «J’ai déjà pu lire ou entendre des commentaires comme «ils roulent tous en Mercedes et portent des Ray-Ban». Mais la réalité est toute autre.» Ayant elle-même joui du Revenu d’insertion pendant quelques mois il y a une dizaine d’années, Ghislaine Heger en sait quelque chose. C’est d’ailleurs à l’époque qu’elle a commencé à réfléchir sur le sujet. «Cette expérience a été très compliquée à vivre, explique-t-elle. J’ai eu l’impression de tomber dans un gouffre. Et cela allait à l’encontre de mes propres clichés. Je suis Suissesse, j’ai réalisé des études supérieures. Je ne pensais pas avoir le profil pour me retrouver dans une telle situation. J’ai alors compris que personne n’est à l’abri.»

Parmi les rencontres faites, une l’a particulièrement marquée: «Nelly, une soixantenaire qui a travaillé toute sa vie et élevé ses trois enfants toute seule. De retour d’une mission de six mois en Haïti, elle a failli mourir d’un problème cardiaque. Remise sur pied, elle a fait appel aux services sociaux. On lui a expliqué qu’avant de toucher quoi que ce soit, elle devait liquider ses économies et son 3e pilier. Je trouve cela injuste. Cette femme a cotisé depuis ses 18 ans, a été victime d’un problème de santé et voilà le traitement qui lui est réservé. Alors oui, le cadre est respecté, mais il y a de quoi se poser des questions sur le système.»

▶ Espace 81, Grand-Rue 81, du 3 au 21 octobre

L’actu en images

Journal de Morges
Coupe des Glaces 2018, Morges
Le 13 janvier 2018 avait lieu la troisième édition de la Coupe des ...
Journal de Morges
Concours de Tambours 2018, Chaniaz
Du 10 au 13 janvier 2018 avait lieu le concours de tambours des ...
Journal de Morges
Loto des Mouettes 2018, Morges
Dimanche 7 janvier 2018, les Mouettes organisaient leur ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Cossonay
Les filles du Pré-aux-Moines ont remporté leur première ...
Morges
Star Forward est à la lutte pour disputer les playoffs. ...
Aubonne
Du 29 décembre au 6 janvier, les passionnés de trains ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Les Eaux Minérales ont vu les meilleurs patineurs ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Inauguré le 25 janvier 1973, le Nouvel Hôpital a ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Chaniaz
Depuis mercredi, la jeunesse de Reverolle-Chaniaz ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Malgré les conditions dantesques de l’an dernier, le ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
La mise à l’enquête du projet de quartier au nord-ouest ...
Les 6 et 7 janvier auront lieu les championnats suisses ...
Les Bulldogs ont réalisé une première partie de saison ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Entre ambitions de promotion et nécessité de relever la ...
Grâce aux bénévoles de «Pas seul à Noël», voilà ...
Pour les Fêtes de fin d’année, et pour le Journal de ...
Recherché par la justice salvadorienne, Enrique Rais est ...
Jamais dans l’histoire la région n’a compté autant de ...
Edition N° 01
ven 12.01.2018
Edition de la semaine