C'était le...

Baptême de la tulipe «Morges-la-Coquette»

Gilbert Hermann 20.04.2017 17:04

«De la famille des botaniques, elle naquit en 1948. Elle a donc 25 ans. Très tôt orpheline, elle fut placée avec ses sœurs dans une nurserie et confiée aux soins attentifs d’un personnel compétent. Elle connut une jeunesse difficile, sillonnée d’embûches, car comme chaque orpheline de son espèce, à tout instant examinée, elle était l’objet de tests sévères. Le moindre défaut provoquait une irrémédiable condamnation à disparaître. Notre héroïne résista à tous les écueils et, s’affirmant dans la fraîcheur d’une jeune adulte, elle se présente en ce faste jour inaugural, frais minois rose, rougissant de candeur, parée de ses plus beaux atours dans sa robe vert velouté, gracieusement striée de grenat. En présence de cette noble compagnie et de ton créateur de qui nous t’avons reçue, je te baptise Morges-la-Coquette.» C’est en ces termes que Jacques Cartier a libellé l’acte de baptême de cette nouvelle variété baptisée le 18 avril 1973 lors du vernissage de la Fête de la Tulipe.

Si Morges-la-Coquette a une tulipe à son nom, c’est grâce aux très bonnes relations que les initiateurs morgiens, en particulier Paul et Jacques Cartier, entretenaient avec le bulbiculteur-obtenteur hollandais Pieter Hopman, «père» de nombreuses variétés. On lui doit aussi la tulipe Général-Guisan, baptisée en 1980, et Fleur-du-Lac, baptisée en 1995 et créée à la demande de Rodolphe Schelbert, alors propriétaire du restaurant éponyme.

À lire aussi: Un four pas banal avec Dalida.

Le baptême de Morges-la-Coquette s’est déroulé en l’absence, vivement regrettée, de sa marraine, l’actrice Audrey Hepburn. Agrémentée des sonneries de cors du Bien-Aller, la cérémonie permit d’entendre des propos de circonstance tenus par Robert Reymond, président du comité d’organisation de la fête, Pieter Hopman, bulbiculteur, et Luc-Etienne Matile, syndic, qui s’était fait poète pour la circonstance. Après que le massif de tulipes Morges- la-Coquette eut été cérémonieusement découvert, le champagne a coulé. Un nombreux public s’était associé à cette cérémonie, rehaussée par la présence de plusieurs personnalités.

La cérémonie achevée, les invités se retrouvèrent au Château où d’aimables propos à la gloire de la tulipe, de la Hollande, de Morges et de la Suisse furent échangés.

Cette année-là, le Parc de l’Indépendance pouvait faire l’objet de visites nocturnes grâce à l’obligeance de la Compagnie Vaudoise d’Électricité (devenue Romande Énergie) et des Services industriels de Genève.

 

L’actu en images

Journal de Morges
Concert de l'Harmonie du Pontet
L'Haromine du Pontet donnait sa soirée annuelle à Bussigny le 13 mai.
Journal de Morges
Sortie bateau avec les aînés
Mercredi 17 mai, les aînés ont pu profiter du soleil pour leur ...
Journal de Morges
Mérites sportifs et culturels de Bussigny
L'unions des sociétés locales et la commune de Bussigny ont remis ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
Une motion a été déposée au Conseil communal pour ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Tête à tête
Ancien préfet du district de Morges et figure ...
Chine
Ancien correspondant du Journal de Morges, Julien ...
Web

le reste de l'actualité web

Aubonne
Le ciel s’était mis au diapason pour le Giron des ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

2e Ligue
Dimanche, on en saura un peu plus sur le dénouement du ...
Echichens
Depuis un demi-siècle, la fondation accompagne dans leur ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Basketball
Morges Basket et le BBC Saint-Prex devraient ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Exposition
Le célèbre couturier a passé la fin de semaine dernière ...
Féminin
Si Pied du Jura s’est malheureusement incliné en finale ...
Voile
Un titre remporté avec brio pour l'espoir romand.
FOOTBALL
Un joueur du FC Bursins-Rolle-Perroy a été suspendu ...
MORGES
Les élèves, collaborateurs et enseignants du gymnase de ...
Echandens
Le jour de la Fête des Mères, Marcelle Girard-Ollivier a ...
Cossonay
L’association La Motte qui Botte a été créée au ...
Edition N° 21
ven 26.05.2017
Edition de la semaine