Dilemmes politiques dans les villages

Dilemmes politiques dans les villages

Les autorités communales doivent trancher entre des systèmes présentant chacun des avantages et des inconvénients. Dessin: Yves Schaefer

Les citoyens doivent-ils être élus ou non pour orienter les choix de gestion publique? À Allaman comme à Vufflens la question se pose, tandis qu’on redoute à Echichens l’arrivée de partis.

C’est le grand méchant loup qui agite les nuits de certaines municipalités: s’investir sans compter pendant deux ans sur un projet, pour finalement voir le jour de la votation une série d’assermentations surprises au sein du Conseil général. Et le bébé partir avec l’eau du bain.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.